Conseils, devis, commandes :  04.94.23.30.20

Tensiomètre SANITAS SBM 21 électronique au bras

le tensiomètre SANITAS SBM 21 Electronique au bras
les tensiomètres électroniques Sanitas

PRODUIT
ACTUELLEMENT INDISPONIBLE

VOIR D'AUTRES MODELES DE CETTE MARQUE

Tensiomètre électronique SANITAS SBM 21 au bras

Méthode de mesure : Oscillométrique.

Précision :
- Tension +/- 3 mmHg,
- Pouls +/- 5% du résultat.

Fourchette de mesure :
- SYS / DIA : 0 - 300 mmHg.
- Pouls : 40 à 180 battements / mn.

Livré avec brassard standard : 22 à 36 cm.

Mémoire : 4 x 30 mesures
(Le SANITAS SBM 21 est capable de gérer les mesures pour quatre utilisateurs. Il peut mémoriser 120 prises de mesures pour un seul utilisateur ou 30 prises de mesures pour quatre utilisateurs différents).

Gonflage : automatique contrôlé.

Dégonflage : dégagement automatique de l'air par valve.

Affichage des valeurs : systole, diastole, pouls et heure.

Détecteur de pulsations irrégulières (arythmie).

Calcul automatique de la tension moyenne mensuelle et de la tension moyenne hebdomadaire.

Le tensiomètre SBM 21 est doté d'un indicateur d'hypertension. Une barre graphique colorée permet de comparer très simplement les pressions systoliques et diastoliques mesurées aux valeurs préconisées par l’OMS.

Poids 395 g.

Dimensions : 155 x 110 x 70 mm.

Livré avec une trousse de rangement.

Alimentation : 4 piles type LR06 (fournies).

Garantie 2 ans (hors brassard).



Mentions obligatoires :
Publicité.
Dénomination : Tensiomètre SANITAS SBM 21 électronique au bras.
Destination : Appareil destiné à la mesure de la tension et du rythme cardiaque.
Fabricant : Sanitas
Instructions : Lire attentivement la notice éventuelle.
Prudence : En cas de doute, consultez votre médecin ou un professionnel de santé.
Ce dispositif médical est un produit de santé réglementé qui porte, au titre de cette réglementation, le marquage CE.
Date de mise à jour de cette page : 2014-10-09

Tensiomètre électronique SANITAS SBM 21 au bras

Cet appareil ne mesure que la pression artérielle des adultes.

Si vous avez un pouls très faible ou bien irrégulier, il se peut que votre autotensiomètre ne puisse pas déterminer la bonne valeur de tension. Les diabétiques et les personnes qui souffrent d'arythmie cardiaque, de rétrécissement des vaisseaux doivent consulter leur médecin avant de procéder eux-mêmes à la mesure de leur tension artérielle, car les valeurs de leur tension artérielle peuvent différer des valeurs normales. Ceci s'applique aussi aux femmes enceintes.

Seul un médecin est capable d'interpréter les valeurs de votre tension artérielle. Ne changez pas de médication sans consulter votre médecin.

Fixez le brassard sur le bras gauche dénudé, 2 à 3 cm environ au-dessus du pli du coude, le tuyau étant dans le prolongement de l’avant-bras. Tirez sur le brassard et fermez-le. Il n’est pas utile de serrer trop fort.

Pour obtenir une mesure précise de la tension artérielle :
Asseyez-vous devant une table.
Laissez reposer votre bras sur la table (muscles décontractés).
Gardez bien vos pieds à plat sur le sol.

La tension artérielle reflète la pression du sang dans les artères. Elle s'exprime par deux chiffres : Le premier chiffre (le plus élevé), correspond à la la pression systolique, c'est-à-dire à la pression du sang lorsque le coeur se contracte et se vide. Le second chiffre, (le plus faible), correspond à la pression diastolique, c'est-à-dire à la pression du sang lorsque le coeur se relâche et se remplit.
La tension artérielle n'est pas fixe, mais varie en permanence. Elle augmente avec l'effort, les émotions fortes, etc ... mais redescend au repos ou la nuit. La tension artérielle est généralement considérée comme "normale" si elle est inférieure à 140 mm (14 cm) de mercure pour la tension systolique et inférieure à 90 mm (9 cm) de mercure pour la tension diastolique. On parle d'hypertension artérielle quand la pression du sang dans les artères est régulièrement trop élevée. Plusieurs contrôles, au repos, sont nécessaires pour diagnostiquer une hypertension, car il existe une zone frontière entre la tension normale et la véritable hypertension, qui peut correspondre soit à une hypertension débutante, soit simplement refléter la variabilité de la tension.

Le tensiomètre électronique indique la tension en mmHg, alors que le médecin s’exprime souvent en cmHg. Il faut donc diviser par 10 les valeurs données par le tensiomètre (sauf le pouls), si l’on veut s’exprimer comme le médecin.